Partagez :
 
 

Mission de la Résidence
À la Petite Villa

«D’accompagner les résidents dans leur cheminement de vie en offrant des services de qualité empreints de respect et dignité et axés sur le maintien de l’autonomie.»

 
   
 

La résidence À la Petite Villa a été la première résidence au Kamouraska à offrir le service d’hébergement aux aînés autonomes et semi-autonomes dans un milieu de vie familial. Cette nouvelle approche allait permettre aux gens qui devaient quitter leur domicile, une transition plus en douceur d’un milieu de vie à un autre. Auparavant, c’était directement dans un centre d’hébergement de longue durée où les gens se retrouvaient.

Sensible et vraiment soucieux d’accompagner les aînés dans leur cheminement de vie avec respect et dignité, monsieur Jean-Yves Landry a inauguré la résidence À la Petite Villa le 24 juin 1996. Chapeautée par le Réseau de santé du Kamouraska, la résidence pouvait alors accueillir 15 personnes.

Se distinguant par un milieu de vie accueillant et sécuritaire, la résidence a acquis, au fil des ans, une solide réputation auprès de la communauté et des intervenants sociaux. Face à une demande sans cesse croissante, Monsieur Landry a procédé, en 2003, à l’agrandissement de la maison pour y accueillir quatre (4) résidents supplémentaires. Des transformations ont également été réalisées dans les aires de vie commune, telles le salon et la salle à dîner pour une atmosphère plus conviviale.

Tout en maintenant les services déjà offerts aux personnes autonomes et semi-autonomes, l’année 2013 a été marquée par de nombreux changements. En effet, la résidence a été sélectionnée par le Réseau de Santé de Kamouraska pour devenir la résidence de Ressource Intermédiaire (RI) spécialisée afin d'accueillir une clientèle en déficience physique (DP).
De plus, suite à un appel d’offres, la résidence a été retenue pour implanter une «Unité transitoire de récupération fonctionnelle» (UTRF). Une équipe multidisciplinaire du Centre intégré de santé et de services sociaux du Kamouraska (CISSS) travaille de pair avec notre personnel afin de maximiser les soins et services des personnes en réadaptation, telle ergothérapeute, physiothérapeute, infirmier, travailleur social, préposé, etc.

Pour réaliser de tels projets, la résidence a été complètement transformée tant sur le plan physique que structurel. Notre capacité d’hébergement est passée de 19 à 27 chambres, soient 10 spécialisées pour l’UTRF, 14 en RI (certaines adaptées pour les DP) et 3 en privé.
À cet effet, des chambres et des espaces communs ont été aménagés et dotées d’équipements spécialisés dont des lève-personnes sur rail au plafond, chaises de douche adaptée, salle d’exercices, tables marguerites, etc.

En avril 2016, suite à une restructuration de l’offre de service du CISSS, le nombre de chambres consacrées à l’UTRF est passé de 10 à 5. Par conséquent, la résidence offre maintenant 5 chambres supplémentaires en privé pour un total de 8.

Le 26 avril 2017, cette entente avec le CISSS a pris fin. Des rénovations ont été réalisées afin que chaque chambre ait sa propre salle d'eau adaptée pour les fauteuils roulants. Les chambres sont maintenant louées en privé, ce qui monte le nombre de places en privé à 13.

À ce jour, la résidence s'est taillé une réputation enviable en offrant une gamme de services personnalisés répondant aux besoins des résidents. Elle peut compter sur une équipe qualifiée et compétente pour réaliser sa mission.

 
 
Site par SimonLacouline.com
© Copyrights ResidencesLandry.com - Tous Droits Réservés